Flux RSS

Forks over Knives, documentaire

Publié le

FORKS OVER KNIVES est porteur d’une proposition forte : toutes les maladies des pays développés comme le cancer, le diabète, l’hypertension ou l’obésité pourraient être guéries ou empêchées si nous adoptions un régime végétalien. Le documentaire s’appuie sur les témoignages de plusieurs patients, et sur les travaux de recherche du Dr Colin Campbell et du Dr Caldwell Esselstyn : des fourchettes pour mieux manger plutôt que des scalpels pour opérer.

Le Docteur Campbell découvre dans les années 1960 aux Philippines que les populations les plus riches sont plus frappées par le cancer. Ces populations consomment plus de viande et de produits laitiers, contrairement à leurs concitoyens les plus pauvres. Le Dr Caldwell étudie quand à lui la prévalence du diabète et des cancers en Chine rurale, là où la viande est rarement consommée, trop chère et trop précieuse.

Le documentaire vante donc les bienfaits d’une diète basée principalement sur les légumes, les fruits et les céréales, en occultant tout à fait le côté écologique ou souffrance animale de la problématique habituelle des vegans. Il s’agit uniquement d’utiliser l’alimentation comme un médicament plutôt que de suivre les recommandations des ministères ou des lobbys alimentaires. Un avertissement au début du film indique pourtant que les opinions exprimées ne sont pas à prendre comme des conseils médicaux, sans doute pour empêcher un procès quelconque.

Si vous regardez beaucoup de documentaires ou que vous vous intéressez à l’alimentation, vous n’apprendrez rien dans ce film. Le montage est un peu hasardeux, et on peut regretter le mélange des genres, entre Supersize Me et un Powerpoint mal ficelé. Mais si vous envisagez de changer de manière de vous alimenter, si vous cherchez à vous convaincre des avantages du végétarisme, Forks over knives peut vous aider à déconstruire un bon nombre d’idées reçues sur nos besoins alimentaires. On peut également se servir de certaines phrases chocs pour répondre à ceux qui pensent que le calcium pousse uniquement dans les intestins des vaches laitières : les pays les plus consommateurs de lait et de produits dérivés du lait sont aussi ceux qui connaissent le plus fort pourcentage d’ostéoporose.

Les études présentées sur le cancer sont enthousiasmantes, mais j’avoue avoir du mal à avaler le conseil d’un médecin, qui ordonne à sa patiente métastasée de refuser la chimiothérapie et de préférer les légumes pour vaincre son cancer. Cette remarque rappelle à mon goût d’un peu trop près les prescriptions fumeuses de certains gourous et autres naturopathes, qui prétendent traiter le VIH par l’imposition des mains et l’irrigation colonique. Je reste néanmoins persuadée qu’une alimentation naturelle et saine peut prévenir les cancers du colon ou de la prostate, souvent liés à la surcharge de gras, je réserve juste mon opinion en ce qui concerne une guérison une fois la maladie déclarée. Le lien entre le diabète de type 2 et le sucre raffiné est clairement établi, je suis donc moins émerveillée des découvertes présentées.

Un documentaire pour ceux qui débutent leur journée vers une alimentation végétale, ou pour une piqûre de rappel pour les plus confirmés.

Il est disponible sur Itunes, ou sur d’autres plateformes de téléchargement.

Publicités

Une réponse "

  1. The China Study a depuis subi nombre de critiques mettant en doute sa « scientificité ».
    Si je suis persuadée de la nocivité du gluten, et à moindre mesure du lait, je reste persuadée que la viande n’est pas le bouc-émissaire pour les maladies qui rongent les « Occidentaux ».
    Pour l’évolution du poids (faussement identifiée par le terme « épidémie ») dû à l’alimentation, regarde « The Men Who Made Us Fat » (en 3 parties, BBC.)
    Pour le reste, je t’invite à parcourir Mark’s Daily Blog (qui promeut une alimentation carnée mais « raisonnée » -bio ou producteurs locaux). Au hasard, déjà :
    http://www.marksdailyapple.com/will-eating-red-meat-kill-you/#axzz21MaVkqyq
    Certains bloggeurs paleo ont évoqué leur passé de vegan:
    http://www.marksdailyapple.com/vegan-island/#axzz21MaVkqyq

    Donc si tu n’as de position « fondamentaliste » à ce sujet, je suis à peu près persuadée que tu évolueras.
    Après x années de lecture et d’experimentation (« sur mon corps ».., je précise, je n’ai pas bouffé mon chat ) je ne pense pas que l’alimentation « vegan » soit « soutenable » à long terme.
    Just my 2 cents !
    Hope you’re doing well.
    Val.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :